Index égalité professionnelle femmes-hommes

Docaposte publie le résultat du nouvel Index d’égalité entre les femmes et les hommes

Téléchargez l'index Egalité 2022

Index égalité professionnelle femmes-hommes

Avec la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, toutes les entreprises de plus de 50 salarié.e.s doivent calculer et publier sur leur site internet leur Index de l’égalité femmes-hommes. Docaposte respecte cette obligation notamment grâce à l’engagement de tous ses collaborateurs et de toutes ses collaboratrices, à son programme Parité et aux actions menées par son pôle social.


En 2021, Docaposte atteint un Index égalité professionnelle femmes-hommes de 92/100.




Comment est calculé l’Index égalité professionnelle femmes-hommes ?

Illustration

L’Index égalité professionnelle femmes-hommes est calculé sur la base de 5 indicateurs avec les résultats suivants :


  • L’écart de rémunération femmes / hommes : 2,70%, en faveur des hommes, soit une note de 37/40
  • L’écart de taux d'augmentations individuelles : 0,20% en faveur des femmes, soit une note de 20/20
  • L’écart de taux de promotions (seulement pour les entreprises de plus de 250 salariés) : 4,4% en faveur des hommes, soit une note de 15/15
  • Le nombre de salariées augmentées à la suite de leur congé maternité : 100%, soit une note de 15/15
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations : 2 femmes, soit une note de 5/10

Docaposte atteint 92/100 à l’Index égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

  • Index de 92/100 pour 2021, résultat stable par rapport à 2020, soit une progression de +15 points par rapport à 2019, confirmant l’efficacité des plans d’actions mis en œuvre.
  • En 2020, 4 entités juridiques de Docaposte (Bretagne Routage, Eukles, Softeam, Voxaly) ont obtenu un score inférieur à la note minimale de 75/100. En 2021, grâce à leurs efforts, ces entités se situent maintenant au-dessus de 75. 
  • Une entité avait un index non calculable en 2020, aujourd’hui il atteint 70/100 grâce à un plan d’augmentation individuelle en 2021 qui n’existait pas l’année précédente. Un plan d’actions est en cours de construction afin d’atteindre au minimum 75 pour 2022. 
  • Notre filiale Maileva obtient la note de 99/100 grâce à une vigilance forte sur ces sujets et un plan d’actions adaptées.
  • Certaines entités juridiques de Docaposte maintiennent leurs engagements et restent stables avec une excellente note au-dessus de 80 points (comme Docaposte BPO) en montrant une réelle motivation à faire évoluer leur score .  
  • Une autre filiale de Docaposte, Eukles, a réalisé un véritable effort sur tous les sujets touchant à la rémunération et obtient la note de 84 points, autrement dit +23 points par rapport à l’année précédente. 
  • Enfin la société Docaposte CSP a dépassé les 250 salarié.e.s ce qui implique un changement de seuil et la perte d’un point, avec une note de 91.

Les changements réglementaires

  • Index d’égalité professionnelle : publication des objectifs de progression à compter de la publication des indicateurs effectuée en 2022.
    • Première phase : à compter du 1er mars 2022, dans les entreprises qui, pour le troisième exercice consécutif, emploient au moins mille salariés, l’employeur devra publier chaque année les écarts éventuels de représentation entre les femmes et les hommes parmi les cadres dirigeants au sens de l’article L3111-2 du Code du travail d’une part, et les membres des instances dirigeantes définies à l’article L23-12-1 du Code de commerce d’autre part (art. 14 de la loi ; C. trav., art. L1142-11, al. 1er).
      • Deuxième phase : à compter du 1er mars 2023, par dérogation aux articles L311-6 et L312-1-2 du Code des relations entre le public et l’administration, ces écarts de représentation seront rendus publics sur le site internet du Ministère chargé du travail, dans des conditions définies par décret (art. 14 de la loi ; C. trav., art. L1142-11, al. 2)
        • Troisième phase : à compter du 1er mars 2026, la proportion des personnes de chaque sexe au sein des cadres dirigeants et des membres des instances dirigeantes ne pourra être inférieure à 30% (C. trav., art. L1142-11, in fine). Parallèlement, dans les entreprises qui, pour le troisième exercice consécutif, emploient au moins mille salariés, lorsque l’entreprise ne se conforme pas à l’obligation prévue au dernier alinéa de l’article L1142-11, la négociation sur l’égalité professionnelle prévue au 2° de l’article L2242-1 porte également sur les mesures adéquates et pertinentes de correction (C. trav, art. L1142-13).

          Notre plan d'actions

          Illustration
          • Objectif 2022 : atteindre 94/100
          • Plan d’actions mis en place pour la société avec un index 2021 inférieur à 75
          • Plus aucune entité Docaposte sous la barre des 75
          • Docaposte a la volonté de se positionner en 2022 sur le Label égalité professionnelle entre les femmes et les hommes de l’AFNOR et le Label International GEEIS certifié par le Bureau Veritas. Cela nécessite la mobilisation de toutes et de tous. Dans cette optique, analyser les différentes données internes et externes, s’évaluer et se comparer à ses pairs ainsi qu’à d’autres entreprises deviennent des étapes essentielles.