Veille

Le petit lexique du CES

Le petit lexique du CES
23 November 2017

Du 9 au 12 janvier 2018, Las Vegas accueillera le Consumer Electronics Show (CES). Pour mieux comprendre l’événement, voici notre lexique de cette 51e édition.

En un demi-siècle, le CES est devenu un événement incontournable pour tous les acteurs du monde numérique et des nouvelles technologies. En 2018, plus de 170 000 visiteurs devraient encore se presser dans les rues de Las Vegas. Mais le salon a aussi popularisé ou réinventé certains mots dont voici, par ordre alphabétique, les plus courants.

CES Unveiled

Le CES Unveiled constitue une sorte de répétition générale au CES. Ces quatre sessions à travers le monde (à Paris, Amsterdam, New-York et enfin Las Vegas, deux jours avant l’ouverture du salon) offrent un avant-goût aux futurs participants et permettent aussi de prendre le pouls de l’innovation et d’entrevoir les tendances qui émergeront lors du salon officiel, en janvier.

C’est aussi l’occasion de dévoiler l’identité d’une partie des lauréats des « Innovation Awards » (voir plus bas), comme ce fut le cas à Paris, en octobre 2017.

>>> Le CES Unveiled Paris, grande répétition avant Las Vegas

Conférence

Avec, cette année encore, plus de 300 sessions organisées en quatre jours, les conférences constituent « le » gros morceau de chaque CES. Toutes les thématiques y sont abordées : des enjeux des smart cities au paiement dématérialisé, en passant par le coaching connecté.

On y trouve également, sous le label « C Space Storyteller », des rendez-vous avec les grandes firmes du digital (Facebook, IBM, etc.) venant évoquer les questions technologiques de demain.

Ces cycles de conférences ne sont toutefois pas tous accessibles gratuitement. Pour obtenir les précieux « pass » et disposer d’un accès complet, il faut ainsi débourser entre 700 et 1 400 dollars.

Lire la suite sur : blog-french-iot.laposte.fr

Évaluez l'article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune évaluation)
Partagez l'article :

0 Commentaires

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser

Archivage électronique : « Avec l’acquisition de CDC Arkhinéo, Do . . .

  général

3 questions à Charles Du Boullay, Directeur de la BU Archivage numérique chez Docaposte Annoncée fin mai, l’acquisition de CDC…

20 July 2020 0 commentaires 0

Distribution indirecte : « Docaposte accompagne ses partenaires d . . .

  général

3 questions à Alicia Angles, Directrice de la Distribution Indirecte chez Docaposte Docaposte compte aujourd’hui un réseau de plus de&hellip . . .

09 July 2020 0 commentaires 0

GAIA-X : Docaposte met sa chaîne de services de confiance au serv . . .

  général

Le Cloud séduit de plus en plus les entreprises en leur offrant la possibilité de bénéficier d’un accès permanent et…

09 July 2020 0 commentaires 0

Veille

Le petit lexique du CES

Le petit lexique du CES
Par  23 November 2017

Du 9 au 12 janvier 2018, Las Vegas accueillera le Consumer Electronics Show (CES). Pour mieux comprendre l’événement, voici notre lexique de cette 51e édition. En un demi-siècle, le CES est devenu un événement incontournable pour tous les acteurs du monde numérique et des nouvelles technologies. En 2018, plus de 170 000 visiteurs devraient encore se presser dans les rues de Las Vegas. Mais le salon a aussi popularisé ou réinventé certains mots dont voici, par ordre alphabétique, les plus courants.

CES Unveiled

Le CES Unveiled constitue une sorte de répétition générale au CES. Ces quatre sessions à travers le monde (à Paris, Amsterdam, New-York et enfin Las Vegas, deux jours avant l’ouverture du salon) offrent un avant-goût aux futurs participants et permettent aussi de prendre le pouls de l’innovation et d’entrevoir les tendances qui émergeront lors du salon officiel, en janvier. C’est aussi l’occasion de dévoiler l’identité d’une partie des lauréats des « Innovation Awards » (voir plus bas), comme ce fut le cas à Paris, en octobre 2017. >>> Le CES Unveiled Paris, grande répétition avant Las Vegas

Conférence

Avec, cette année encore, plus de 300 sessions organisées en quatre jours, les conférences constituent « le » gros morceau de chaque CES. Toutes les thématiques y sont abordées : des enjeux des smart cities au paiement dématérialisé, en passant par le coaching connecté. On y trouve également, sous le label « C Space Storyteller », des rendez-vous avec les grandes firmes du digital (Facebook, IBM, etc.) venant évoquer les questions technologiques de demain. Ces cycles de conférences ne sont toutefois pas tous accessibles gratuitement. Pour obtenir les précieux « pass » et disposer d’un accès complet, il faut ainsi débourser entre 700 et 1 400 dollars. Lire la suite sur : blog-french-iot.laposte.fr