Veille

Archivage et blockchain, un tandem en devenir - La Poste déjà lançée

13 September 2017

Le nouveau service de la filiale du Groupe La Poste, DOCAPOST, a été conçu pour s’intégrer nativement aux différentes blockchains du marché et revisiter la vocation probatoire d’un SAE. Certifiée NF461, ISO-27001 et ISO-9001, et agréée par le SIAF (Service Interministériel des Archives de France), l’offre s’appuie sur la technologie de stockage et de transmission informations exploitée par la blockchain, un registre décentralisé, infalsifiable et contrôlé et maintenu par l’ensemble des parties qui l’utilisent. Celles-ci peuvent alors exposer dans la blockchain la preuve de l’archivage du document associé à une transaction. « Cette innovation technologique s’adresse à tous les professionnels désireux d’allier la puissance, la rapidité et l’immuabilité de la blockchain et des smart contracts avec la conformité règlementaire de conservation documentaire. Avec ce service d’archivage numérique, nous fournissons le meilleur de la technologie blockchain et de la conservation documentaire : fiabilité de la transaction paire à paire et opposabilité des documents. », indique Olivier Senot, directeur du développement des nouveaux services dématérialisation de Docapost.

Lire la suite sur : www.solutions-numeriques.com

Évaluez l'article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune évaluation)
Partagez l'article :

0 Commentaires

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser

Coffre-fort numérique : « Digiposte est le fer de lance de la dig . . .

  dématérialisation, digiposte, digitalisation, dossier collaborateur, DRH, général, outils digitaux

3 questions à Bertrand Dolbeau, Directeur Produit, Marketing et Partenariats chez Digiposte Démocratisée par la Loi Travail, en vigueur depu . . .

21 October 2020 0 commentaires 0

Lettre Recommandée Electronique (LRE) : « Seule une LRE qualifiée . . .

  conformité, eIDAS, général, Lettre recommandée électronique, sécurisation des données, Service courrier

3 questions à Louis de Larrard, Directeur Commercial chez AR24, une solution de Docaposte Lettre recommandée en ligne, courrier recommandé&h . . .

06 October 2020 0 commentaires 0

Digitalisation des parcours clients : solutions clés et bonnes pr . . .

  digitalisation, général, outils digitaux, signature électronique, transformation digitale

Mutuelles & sociétés de prévoyance La crise de la COVID 19 n’a épargné aucun secteur. Elle a chamboulé l’organisation et… . . .

16 September 2020 0 commentaires 0

Veille

Archivage et blockchain, un tandem en devenir - La Poste déjà lançée

Par  13 September 2017

Le nouveau service de la filiale du Groupe La Poste, DOCAPOST, a été conçu pour s’intégrer nativement aux différentes blockchains du marché et revisiter la vocation probatoire d’un SAE. Certifiée NF461, ISO-27001 et ISO-9001, et agréée par le SIAF (Service Interministériel des Archives de France), l’offre s’appuie sur la technologie de stockage et de transmission informations exploitée par la blockchain, un registre décentralisé, infalsifiable et contrôlé et maintenu par l’ensemble des parties qui l’utilisent. Celles-ci peuvent alors exposer dans la blockchain la preuve de l’archivage du document associé à une transaction. « Cette innovation technologique s’adresse à tous les professionnels désireux d’allier la puissance, la rapidité et l’immuabilité de la blockchain et des smart contracts avec la conformité règlementaire de conservation documentaire. Avec ce service d’archivage numérique, nous fournissons le meilleur de la technologie blockchain et de la conservation documentaire : fiabilité de la transaction paire à paire et opposabilité des documents. », indique Olivier Senot, directeur du développement des nouveaux services dématérialisation de Docapost. Lire la suite sur : www.solutions-numeriques.com