#LeBlog

Signature électronique et réservations immobilières : retour d’expérience

Signature électronique et réservations immobilières : retour d’expérience

Article

Le 02.06.2022

2 min

Quand on sait le temps passé à parapher et signer un contrat de réservation immobilier de 80 pages, en autant d’exemplaires que de signataires, on comprend pourquoi la signature électronique fait autant d’émules dans le secteur immobilier. D’autant qu’à l’usage, signer en ligne révèle bien d’autres avantages…

En témoigne Céline Masson - Directrice de la Gestion Administrative et Commerciale de VINCI Immobilier, qui a déployé la signature électronique sur tous les contrats de réservation immobilier, et qui, forte de son expérience, approuve sans réserve.

« Au-delà du temps économisé, qui peut être réinvesti dans la recherche de nouveaux mandats, une meilleure valorisation de nos programmes ou encore un accompagnement client plus qualitatif, nous explique Céline Masson, la signature électronique permet aussi de conclure les réservations à distance, où que soit le client, dès lors qu’il a un ordinateur, une tablette ou un mobile. Les échanges sont facilités, les parcours clients améliorés et les délais de contractualisation considérablement réduits. Avec la signature électronique, l’expression « vite fait bien fait » prend tout son sens. 

Autres avantages, et non des moindres : 

  • la garantie de transmettre à tous les signataires et autres destinataires une même version du contrat, conforme aux dernières réglementations car mise à jour via notre CRM et émise à partir d’un même socle.
  • le recours automatique à l’archivage électronique avec horodatage, garantissant à la fois la traçabilité du process et l’intégrité des documents, dans le respect de la réglementation sur la protection des données personnelles (RGPD).

Tout cela en garantissant au client une grande fluidité. Ce qui au final vient servir notre image d’entreprise innovante, efficace, disponible et fiable.

Des freins, nous en avons rencontrés au moment de son déploiement. Auprès de certains collaborateurs, très attachés au format papier. 15 jours d’accompagnement au changement ont suffi pour les convaincre du bien- fondé et de l’intérêt de cette solution. La simplicité de la solution choisie a été un facteur clé d’adhésion. Côté clients, les avantages ont été bien compris. Aujourd’hui, on ne compte plus que 5% de signataires utilisant encore la signature manuscrite : ce sont ceux qui ne sont pas passés au numérique et ne disposent pas d’adresses mail. 

Revenir en arrière ? La vraie question, c’est plutôt « Comment a-t-on pu faire sans ? »

https://www.vinci-immobilier.com/

Tiers de confiance numérique, Docaposte propose une gamme complète de signature électronique, pour répondre à tous les besoins.

En savoir plus

Dans l’actualité

Visiter #Leblog

Visiter #Leblog