Ressources humaines

Les enjeux de la gestion des talents

gestion talents
14 April 2016

Au siècle dernier,les entreprises recherchaient les compétences. Aujourd'hui,elles semblent avant tout en quête de talents. Dans un contexte de compétitivité accrue et de crise,il devient essentiel d'attirer et de fidéliser les forces vives. Mais pourquoi les talents font-ils la différence et de quoi parle-t-on vraiment ? Éléments d'explication.

La recherche des meilleurs profils dans un marché sous tension

Le contexte économique explique l'apparition relativement récente du concept de "gestion des talents". L'internationalisation du marché et les difficultés économiques que rencontre la France motivent plus que jamais les entreprises à trouver les meilleurs profils,ceux ayant des compétences rares et stratégiques. Ces derniers sont par conséquent très sollicités,voire pour certains pénuriques.

De plus,le monde du travail vit de constantes évolutions et révolutions. Digitalisation,innovations et nouvelles technologies transforment profondément les modèles économiques et les organisations. Le besoin d'attirer les talents est donc d'autant plus fort que les entreprises sont impactées par ces bouleversements et qu'elles doivent s’adapter sans cesse.

De la gestion à la guerre des talents

La gestion des talents est également liée à l'apparition sur le marché du travail des  générations Y et Z qui affirment clairement leurs aspirations. Plus volatiles,plus flexibles,elles souhaitent avant tout s'épanouir au travail,et si ce n'est pas le cas,elles n'hésitent pas à changer d'univers.  Or,le recrutement de nouveaux collaborateurs représente un coût non négligeable qu'il est primordial de maitriser dans un environnement de crise.

La gestion des talents devient donc stratégique. Mais pour qui ? Pour les RH et les managers qui doivent attirer les meilleurs profils et les fidéliser. La bataille est rude entre les entreprises et la compétition est lancée. C'est la guerre des talents.

Un vaste chantier

La gestion des talents est désormais le défi à relever pour les RH. Mais avant de se lancer dans la recherche,il convient d'identifier ce qu'est un talent,mais surtout quel talent servira au mieux l’entreprise. Or,à l'inverse d'une compétence,le talent n'est pas facile à reconnaitre et à évaluer. Alors,comment détecter qu’une personne porte un talent,propice au développement d’activités spécifiques et en parfait accord avec la culture de l’entreprise concernée ?

Certains professionnels soutiennent que tout le monde porte un talent qu'il suffit de révéler. Mais là encore,pour l'entreprise,et pour les RH en l'occurrence,le défi est de stimuler le talent qui ne demande qu'à éclore chez leurs salariés,et dont il n’a pas forcément conscience,en valorisant la formation et l'autonomie par exemple,en étant aussi à l’écoute de ses aspirations,permettant plus d'épanouissement. La gestion des talents se joue ainsi en étroite collaboration entre les RH et les managers qui auront comme mission de faire émerger tout le potentiel de chaque individualité.

L'enjeu se situe enfin sur le plan de l'image. C'est pourquoi les RH s'emparent aujourd'hui des outils de communication et de marketing pour valoriser leur marque employeur. Autant de missions qui sollicitent du temps et de l'investissement.

gestion talents

Au siècle dernier,les entreprises recherchaient les compétences. Aujourd'hui,elles semblent avant tout en quête de talents. Dans un contexte de compétitivité accrue et de crise,il devient essentiel d'attirer et de fidéliser les forces vives. Mais pourquoi les talents font-ils la différence et de quoi parle-t-on vraiment ? Éléments d'explication.

 

La recherche des meilleurs profils dans un marché sous tension

Le contexte économique explique l'apparition relativement récente du concept de "gestion des talents". L'internationalisation du marché et les difficultés économiques que rencontre la France motivent plus que jamais les entreprises à trouver les meilleurs profils,ceux ayant des compétences rares et stratégiques. Ces derniers sont par conséquent très sollicités,voire pour certains pénuriques.

De plus,le monde du travail vit de constantes évolutions et révolutions. Digitalisation,innovations et nouvelles technologies transforment profondément les modèles économiques et les organisations. Le besoin d'attirer les talents est donc d'autant plus fort que les entreprises sont impactées par ces bouleversements et qu'elles doivent s’adapter sans cesse.

 

De la gestion à la guerre des talents

La gestion des talents est également liée à l'apparition sur le marché du travail des  générations Y et Z qui affirment clairement leurs aspirations. Plus volatiles,plus flexibles,elles souhaitent avant tout s'épanouir au travail,et si ce n'est pas le cas,elles n'hésitent pas à changer d'univers.  Or,le recrutement de nouveaux collaborateurs représente un coût non négligeable qu'il est primordial de maitriser dans un environnement de crise.

La gestion des talents devient donc stratégique. Mais pour qui ? Pour les RH et les managers qui doivent attirer les meilleurs profils et les fidéliser. La bataille est rude entre les entreprises et la compétition est lancée. C'est la guerre des talents.  

 

Un vaste chantier

La gestion des talents est désormais le défi à relever pour les RH. Mais avant de se lancer dans la recherche,il convient d'identifier ce qu'est un talent,mais surtout quel talent servira au mieux l’entreprise. Or,à l'inverse d'une compétence,le talent n'est pas facile à reconnaitre et à évaluer. Alors,comment détecter qu’une personne porte un talent,propice au développement d’activités spécifiques et en parfait accord avec la culture de l’entreprise concernée ?

Certains professionnels soutiennent que tout le monde porte un talent qu'il suffit de révéler. Mais là encore,pour l'entreprise,et pour les RH en l'occurrence,le défi est de stimuler le talent qui ne demande qu'à éclore chez leurs salariés,et dont il n’a pas forcément conscience,en valorisant la formation et l'autonomie par exemple,en étant aussi à l’écoute de ses aspirations,permettant plus d'épanouissement. La gestion des talents se joue ainsi en étroite collaboration entre les RH et les managers qui auront comme mission de faire émerger tout le potentiel de chaque individualité.

 

L'enjeu se situe enfin sur le plan de l'image. C'est pourquoi les RH s'emparent aujourd'hui des outils de communication et de marketing pour valoriser leur marque employeur. Autant de missions qui sollicitent du temps et de l'investissement.

Évaluez l'article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune évaluation)
Partagez l'article :

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser

Coffre-fort numérique : « Digiposte est le fer de lance de la dig . . .

  dématérialisation, digiposte, digitalisation, dossier collaborateur, DRH, général, outils digitaux

3 questions à Bertrand Dolbeau, Directeur Produit, Marketing et Partenariats chez Digiposte Démocratisée par la Loi Travail, en vigueur depu . . .

21 October 2020 0 commentaires 0

Lettre Recommandée Electronique (LRE) : « Seule une LRE qualifiée . . .

  conformité, eIDAS, général, Lettre recommandée électronique, sécurisation des données, Service courrier

3 questions à Louis de Larrard, Directeur Commercial chez AR24, une solution de Docaposte Lettre recommandée en ligne, courrier recommandé&h . . .

06 October 2020 0 commentaires 0

Digitalisation des parcours clients : solutions clés et bonnes pr . . .

  digitalisation, général, outils digitaux, signature électronique, transformation digitale

Mutuelles & sociétés de prévoyance La crise de la COVID 19 n’a épargné aucun secteur. Elle a chamboulé l’organisation et… . . .

16 September 2020 0 commentaires 0

Ressources humaines

Les enjeux de la gestion des talents

gestion talents
Par  14 April 2016

Au siècle dernier,les entreprises recherchaient les compétences. Aujourd'hui,elles semblent avant tout en quête de talents. Dans un contexte de compétitivité accrue et de crise,il devient essentiel d'attirer et de fidéliser les forces vives. Mais pourquoi les talents font-ils la différence et de quoi parle-t-on vraiment ? Éléments d'explication.

La recherche des meilleurs profils dans un marché sous tension

Le contexte économique explique l'apparition relativement récente du concept de "gestion des talents". L'internationalisation du marché et les difficultés économiques que rencontre la France motivent plus que jamais les entreprises à trouver les meilleurs profils,ceux ayant des compétences rares et stratégiques. Ces derniers sont par conséquent très sollicités,voire pour certains pénuriques. De plus,le monde du travail vit de constantes évolutions et révolutions. Digitalisation,innovations et nouvelles technologies transforment profondément les modèles économiques et les organisations. Le besoin d'attirer les talents est donc d'autant plus fort que les entreprises sont impactées par ces bouleversements et qu'elles doivent s’adapter sans cesse.

De la gestion à la guerre des talents

La gestion des talents est également liée à l'apparition sur le marché du travail des  générations Y et Z qui affirment clairement leurs aspirations. Plus volatiles,plus flexibles,elles souhaitent avant tout s'épanouir au travail,et si ce n'est pas le cas,elles n'hésitent pas à changer d'univers.  Or,le recrutement de nouveaux collaborateurs représente un coût non négligeable qu'il est primordial de maitriser dans un environnement de crise. La gestion des talents devient donc stratégique. Mais pour qui ? Pour les RH et les managers qui doivent attirer les meilleurs profils et les fidéliser. La bataille est rude entre les entreprises et la compétition est lancée. C'est la guerre des talents.

Un vaste chantier

La gestion des talents est désormais le défi à relever pour les RH. Mais avant de se lancer dans la recherche,il convient d'identifier ce qu'est un talent,mais surtout quel talent servira au mieux l’entreprise. Or,à l'inverse d'une compétence,le talent n'est pas facile à reconnaitre et à évaluer. Alors,comment détecter qu’une personne porte un talent,propice au développement d’activités spécifiques et en parfait accord avec la culture de l’entreprise concernée ? Certains professionnels soutiennent que tout le monde porte un talent qu'il suffit de révéler. Mais là encore,pour l'entreprise,et pour les RH en l'occurrence,le défi est de stimuler le talent qui ne demande qu'à éclore chez leurs salariés,et dont il n’a pas forcément conscience,en valorisant la formation et l'autonomie par exemple,en étant aussi à l’écoute de ses aspirations,permettant plus d'épanouissement. La gestion des talents se joue ainsi en étroite collaboration entre les RH et les managers qui auront comme mission de faire émerger tout le potentiel de chaque individualité. L'enjeu se situe enfin sur le plan de l'image. C'est pourquoi les RH s'emparent aujourd'hui des outils de communication et de marketing pour valoriser leur marque employeur. Autant de missions qui sollicitent du temps et de l'investissement.
gestion talents

Au siècle dernier,les entreprises recherchaient les compétences. Aujourd'hui,elles semblent avant tout en quête de talents. Dans un contexte de compétitivité accrue et de crise,il devient essentiel d'attirer et de fidéliser les forces vives. Mais pourquoi les talents font-ils la différence et de quoi parle-t-on vraiment ? Éléments d'explication.

 

La recherche des meilleurs profils dans un marché sous tension

Le contexte économique explique l'apparition relativement récente du concept de "gestion des talents". L'internationalisation du marché et les difficultés économiques que rencontre la France motivent plus que jamais les entreprises à trouver les meilleurs profils,ceux ayant des compétences rares et stratégiques. Ces derniers sont par conséquent très sollicités,voire pour certains pénuriques.

De plus,le monde du travail vit de constantes évolutions et révolutions. Digitalisation,innovations et nouvelles technologies transforment profondément les modèles économiques et les organisations. Le besoin d'attirer les talents est donc d'autant plus fort que les entreprises sont impactées par ces bouleversements et qu'elles doivent s’adapter sans cesse.

 

De la gestion à la guerre des talents

La gestion des talents est également liée à l'apparition sur le marché du travail des  générations Y et Z qui affirment clairement leurs aspirations. Plus volatiles,plus flexibles,elles souhaitent avant tout s'épanouir au travail,et si ce n'est pas le cas,elles n'hésitent pas à changer d'univers.  Or,le recrutement de nouveaux collaborateurs représente un coût non négligeable qu'il est primordial de maitriser dans un environnement de crise.

La gestion des talents devient donc stratégique. Mais pour qui ? Pour les RH et les managers qui doivent attirer les meilleurs profils et les fidéliser. La bataille est rude entre les entreprises et la compétition est lancée. C'est la guerre des talents.  

 

Un vaste chantier

La gestion des talents est désormais le défi à relever pour les RH. Mais avant de se lancer dans la recherche,il convient d'identifier ce qu'est un talent,mais surtout quel talent servira au mieux l’entreprise. Or,à l'inverse d'une compétence,le talent n'est pas facile à reconnaitre et à évaluer. Alors,comment détecter qu’une personne porte un talent,propice au développement d’activités spécifiques et en parfait accord avec la culture de l’entreprise concernée ?

Certains professionnels soutiennent que tout le monde porte un talent qu'il suffit de révéler. Mais là encore,pour l'entreprise,et pour les RH en l'occurrence,le défi est de stimuler le talent qui ne demande qu'à éclore chez leurs salariés,et dont il n’a pas forcément conscience,en valorisant la formation et l'autonomie par exemple,en étant aussi à l’écoute de ses aspirations,permettant plus d'épanouissement. La gestion des talents se joue ainsi en étroite collaboration entre les RH et les managers qui auront comme mission de faire émerger tout le potentiel de chaque individualité.

 

L'enjeu se situe enfin sur le plan de l'image. C'est pourquoi les RH s'emparent aujourd'hui des outils de communication et de marketing pour valoriser leur marque employeur. Autant de missions qui sollicitent du temps et de l'investissement.