e-santé

CES 2019 : La Poste, sa filiale numérique DOCAPOSTE et leurs partenaires accélèrent le déploiement de l’e-santé en France

05 February 2019

Du 8 au 11 janvier 2019, la nouvelle édition du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas a accueilli plus de 182 000 visiteurs et 4 400 exposants, dont près de 420 startups françaises. Après avoir lancé l’application La Poste eSanté au CES 2018, La Poste et sa filiale numérique DOCAPOSTE étaient cette année encore présents sur le salon pour continuer de promouvoir le développement de l’e-santé au service de l’efficacité dans les parcours de soins, tant pour les patients que pour les professionnels de santé. DOCAPOSTE a signé plusieurs partenariats avec des organismes de santé publics et privés intéressés par ses solutions numériques de santé et son positionnement de tiers de confiance.

Vieillissement de la population, développement des maladies chroniques, inégalités sociales et disparités territoriales… l’un des enjeux clés de notre système de santé est de rééquilibrer l’accès aux soins entre les zones à forte couverture médicale et les déserts médicaux, mais aussi de permettre le bien vieillir à domicile.

Acteur de proximité par excellence, La Poste a un rôle actif pour offrir un système de santé plus proche du patient. Elle le fait notamment grâce à la présence des postiers sur l’ensemble du territoire, en tirant parti d’une caractéristique essentielle du numérique : la possibilité d’un échange d’informations permanent entre le patient et les professionnels de santé, par l’intermédiaire d’objets de santé connectés notamment, ou par celui d’une messagerie instantanée.

L’application La Poste eSanté permet un accompagnement du patient à chaque étape du parcours de soin, du premier rendez-vous médical au suivi post-hospitalisation

C’est la première vocation de La Poste eSanté, une application mobile développée par Docaposte. Téléchargeable gratuitement sur les stores Android et iOS, elle permet à chacun de centraliser, suivre et partager toutes ses données de santé, en bénéficiant au quotidien de conseils personnalisés pour se maintenir en bonne forme. Grâce à elle, il est aussi possible d’interagir avec des professionnels de santé (médecins, hôpitaux, pharmaciens, mutuelles…) dans le cadre de parcours de prévention ou de soins. Elle est complémentaire du dossier médical partagé (DMP) proposé par l’Assurance Maladie.

Afin que sa solution bénéficie au plus large public possible, Docaposte a signé des partenariats avec plusieurs acteurs référents (hôpitaux, cliniques, laboratoires…) pour qui l’e-santé représente aujourd’hui le moyen le plus efficace et le plus sûr de suivre les patients tout au long de leurs parcours de soins : prévention, analyses médicales, diagnostic, opération/traitement, soins à domicile…

La prévention

La Poste, le chef étoilé Thierry Marx, et le conseil régional d’Ile-de-France s’associent pour mettre en place un programme de prévention axé sur une meilleure alimentation pour tous. Pour cela, l’application La Poste eSanté s’enrichira de contenus « nutrition & bien-être » destinés à prévenir les pathologies ou accompagner leurs traitements. Ils seront testés en situation réelle, à l’Institut Rafael, maison de l’après-cancer fondée par le professeur Alain Tolédano et inauguré en novembre 2018.

Ce programme s’inscrit dans une démarche, baptisée « région solidaire », inédite en France. En agissant sur les déterminants de la santé, comme l’accès au sport, la prévention, l’éducation, le logement et le mieux manger, le conseil régional d’Ile-de-France ambitionne de créer une dynamique capable d’améliorer durablement la santé des Franciliens.

Le diagnostic et l'analyse

Les analyses de biologie médicale constituent souvent un préalable à la prise en charge et au suivi d’un patient par un professionnel de santé. Pour simplifier le stockage des résultats, leur historisation et leur partage, Cerba HealthCare a fait le choix d’interconnecter les terminaux de son réseau de laboratoires d’analyses à l’infrastructure ultrasécurisée de La Poste eSanté. Le patient peut ainsi consulter ses résultats d’analyses sur l’application La Poste eSanté, et les transmettre ensuite à son médecin, qui pourra les examiner en les comparant aisément avec des analyses antérieures.

« Convergence stratégique et complémentarité d'expertise », Catherine Courboillet, Présidente de Cerba HealthCare, parle du partenariat avec Docaposte.

« Il nous paraît important de fournir aux professionnels de santé, au-delà des seuls résultats d’analyse, une interprétation de ces résultats accompagnée de conseils sur la prise en charge des patients. »
Catherine Courboillet, Présidente de Cerba HealthCare

La prise en charge et le suivi

Un an après la signature de leur partenariat stratégique, Docaposte et Elsan, premier groupe de cliniques privées en France, annoncent la sortie de la première version d’ADEL, l’Assistant Digital Elsan, au 1er trimestre 2019. Grâce à cette application mobile, les patients de plusieurs cliniques du groupe bénéficieront d’un accompagnement numérique et humain personnalisé, tout au long de leur parcours de soins, de leur admission au suivi médical à distance. Ils pourront rester en permanence connectés, informés et en lien avec l’équipe médicale d’Elsan, poser des questions sur la préparation de leur opération, l’hospitalisation, l’intervention, le retour à domicile et le suivi médical.

Thierry Chiche, Président exécutif d’Elsan, parle de l'assistant sur mobile ADEL, produit d'un partenariat avec Docaposte.

« Nous sommes complémentaires. Elsan a un savoir-faire médical, Docaposte a un savoir-faire de construction digitale et d’hébergement de données sensibles. »
Thierry Chiche, Président exécutif d’Elsan

Le post-opératoire

L’Institut Rafaël, maison de l’après-cancer fondée et dirigée par le docteur Alain Tolédano, a signé un partenariat en novembre 2018 avec Docaposte qui contribue à simplifier la vie des patients et des personnels de santé.

Les patients sont invités, dès leur arrivée à l’Institut Rafaël, à télécharger et créer un compte personnel et confidentiel sur l’application La Poste eSanté. Les patients bénéficient d’un programme de suivi à domicile assuré par l’intermédiaire de l’application, notamment par le biais d’une messagerie sécurisée. Les données de santé recueillies sont partagées avec les professionnels de santé de l’Institut Rafaël. Elles peuvent aussi l’être avec d’autres praticiens, au choix du patient.

De leur côté, les professionnels de santé de l’Institut Rafaël disposent d’un portail pour collecter, centraliser et partager entre eux les données des patients, une condition pour les accompagner au mieux, alors qu’ils traversent une période sensible post cancer.

Les informations stockées de façon totalement sécurisée par Docaposte permettront, avec l’accord du patient, d’alimenter des programmes de recherche afin d’évaluer les bénéfices médicaux de cette médecine intégrative et d’obtenir des avancées significatives dans les domaines de la prévention et du suivi du cancer.

Le docteur Alain Tolédano, cofondateur de l'Institut Rafaël, explique le rôle de La Poste eSanté dans son projet de médecine intégrative.

« En délégant les tâches répétitives au numérique, le médecin peut passer plus de temps avec ses patients. C'est une condition d'efficacité thérapeutique. »
Alain Tolédano, Oncologue radiothérapeute, cofondateur de l'Institut Rafaël

Le retour à domicile et le traitement

Docaposte et le laboratoire pharmaceutique Arrow, pionnier dans les services de santé digitaux, ont signé le 20 octobre dernier un partenariat qui vise à renforcer le rôle du pharmacien dans la coordination du parcours de soin du patient en lui donnant accès à une plateforme de e-santé pluri-professionnelle (centres hospitaliers, cliniques, laboratoires de biologie, médecins généralistes ou spécialistes, etc.).

En pratique, le patient qui dispose de l’application La Poste eSanté accepte que son pharmacien accède à certaines de ses données de santé. Le pharmacien dispose ainsi d’informations qui lui permettent de mieux conseiller son client, voire d’ajuster la prescription médicale : âge, poids, risques vasculaires, autres traitements en cours (interaction médicamenteuse), contre-indication avérée, etc.

Évaluez l'article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune évaluation)
Partagez l'article :

Mots clés : bien-être esanté Santé

0 Commentaires

Commenter

Ces articles pourraient vous intéresser

Sécurité et confiance, vers un nouveau paradigme

  outils digitaux, Santé, sécurisation des données

À compter du 1er janvier 2019, les règles applicables à l’hébergement agréé des données de santé (HADS) vont changer. Ce…

12 July 2018 0 commentaires 0

Ces innovations techno qui révolutionnent la médecine…

  analyse de données, bien-être, esanté, général, transformation digitale, transition digitale, transition numérique

Le CES de Las Vegas de janvier 2018 a été l’occasion pour bon nombre de startups françaises de présenter les…

26 February 2018 0 commentaires 0

« DOCAPOST va poursuivre ses acquisitions » Olivier Vallet

  big data, business player, digitalisation, général, Innovation, marque employeur, nouvelles technologies, Objets Connectés, plateforme collaborative, Plateforme DOCAPOST, Relation Clients, RH, Santé, sécurisation des données, Startup, transformation digitale

Le PDG de DOCAPOST, la filiale de La Poste spécialisée dans l'accompagnement des entreprises dans leur transformation numérique, Olivier Val . . .

13 November 2017 0 commentaires 0

e-santé

CES 2019 : La Poste, sa filiale numérique DOCAPOSTE et leurs partenaires accélèrent le déploiement de l’e-santé en France

Par  05 February 2019

Du 8 au 11 janvier 2019, la nouvelle édition du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas a accueilli plus de 182 000 visiteurs et 4 400 exposants, dont près de 420 startups françaises. Après avoir lancé l’application La Poste eSanté au CES 2018, La Poste et sa filiale numérique DOCAPOSTE étaient cette année encore présents sur le salon pour continuer de promouvoir le développement de l’e-santé au service de l’efficacité dans les parcours de soins, tant pour les patients que pour les professionnels de santé. DOCAPOSTE a signé plusieurs partenariats avec des organismes de santé publics et privés intéressés par ses solutions numériques de santé et son positionnement de tiers de confiance. Vieillissement de la population, développement des maladies chroniques, inégalités sociales et disparités territoriales… l’un des enjeux clés de notre système de santé est de rééquilibrer l’accès aux soins entre les zones à forte couverture médicale et les déserts médicaux, mais aussi de permettre le bien vieillir à domicile. Acteur de proximité par excellence, La Poste a un rôle actif pour offrir un système de santé plus proche du patient. Elle le fait notamment grâce à la présence des postiers sur l’ensemble du territoire, en tirant parti d’une caractéristique essentielle du numérique : la possibilité d’un échange d’informations permanent entre le patient et les professionnels de santé, par l’intermédiaire d’objets de santé connectés notamment, ou par celui d’une messagerie instantanée.

L’application La Poste eSanté permet un accompagnement du patient à chaque étape du parcours de soin, du premier rendez-vous médical au suivi post-hospitalisation

C’est la première vocation de La Poste eSanté, une application mobile développée par Docaposte. Téléchargeable gratuitement sur les stores Android et iOS, elle permet à chacun de centraliser, suivre et partager toutes ses données de santé, en bénéficiant au quotidien de conseils personnalisés pour se maintenir en bonne forme. Grâce à elle, il est aussi possible d’interagir avec des professionnels de santé (médecins, hôpitaux, pharmaciens, mutuelles…) dans le cadre de parcours de prévention ou de soins. Elle est complémentaire du dossier médical partagé (DMP) proposé par l’Assurance Maladie.

Afin que sa solution bénéficie au plus large public possible, Docaposte a signé des partenariats avec plusieurs acteurs référents (hôpitaux, cliniques, laboratoires…) pour qui l’e-santé représente aujourd’hui le moyen le plus efficace et le plus sûr de suivre les patients tout au long de leurs parcours de soins : prévention, analyses médicales, diagnostic, opération/traitement, soins à domicile…

La prévention

La Poste, le chef étoilé Thierry Marx, et le conseil régional d’Ile-de-France s’associent pour mettre en place un programme de prévention axé sur une meilleure alimentation pour tous. Pour cela, l’application La Poste eSanté s’enrichira de contenus « nutrition & bien-être » destinés à prévenir les pathologies ou accompagner leurs traitements. Ils seront testés en situation réelle, à l’Institut Rafael, maison de l’après-cancer fondée par le professeur Alain Tolédano et inauguré en novembre 2018. Ce programme s’inscrit dans une démarche, baptisée « région solidaire », inédite en France. En agissant sur les déterminants de la santé, comme l’accès au sport, la prévention, l’éducation, le logement et le mieux manger, le conseil régional d’Ile-de-France ambitionne de créer une dynamique capable d’améliorer durablement la santé des Franciliens.

Le diagnostic et l'analyse

Les analyses de biologie médicale constituent souvent un préalable à la prise en charge et au suivi d’un patient par un professionnel de santé. Pour simplifier le stockage des résultats, leur historisation et leur partage, Cerba HealthCare a fait le choix d’interconnecter les terminaux de son réseau de laboratoires d’analyses à l’infrastructure ultrasécurisée de La Poste eSanté. Le patient peut ainsi consulter ses résultats d’analyses sur l’application La Poste eSanté, et les transmettre ensuite à son médecin, qui pourra les examiner en les comparant aisément avec des analyses antérieures. « Convergence stratégique et complémentarité d'expertise », Catherine Courboillet, Présidente de Cerba HealthCare, parle du partenariat avec Docaposte.

« Il nous paraît important de fournir aux professionnels de santé, au-delà des seuls résultats d’analyse, une interprétation de ces résultats accompagnée de conseils sur la prise en charge des patients. » Catherine Courboillet, Présidente de Cerba HealthCare

La prise en charge et le suivi

Un an après la signature de leur partenariat stratégique, Docaposte et Elsan, premier groupe de cliniques privées en France, annoncent la sortie de la première version d’ADEL, l’Assistant Digital Elsan, au 1er trimestre 2019. Grâce à cette application mobile, les patients de plusieurs cliniques du groupe bénéficieront d’un accompagnement numérique et humain personnalisé, tout au long de leur parcours de soins, de leur admission au suivi médical à distance. Ils pourront rester en permanence connectés, informés et en lien avec l’équipe médicale d’Elsan, poser des questions sur la préparation de leur opération, l’hospitalisation, l’intervention, le retour à domicile et le suivi médical. Thierry Chiche, Président exécutif d’Elsan, parle de l'assistant sur mobile ADEL, produit d'un partenariat avec Docaposte.

« Nous sommes complémentaires. Elsan a un savoir-faire médical, Docaposte a un savoir-faire de construction digitale et d’hébergement de données sensibles. » Thierry Chiche, Président exécutif d’Elsan

Le post-opératoire

L’Institut Rafaël, maison de l’après-cancer fondée et dirigée par le docteur Alain Tolédano, a signé un partenariat en novembre 2018 avec Docaposte qui contribue à simplifier la vie des patients et des personnels de santé. Les patients sont invités, dès leur arrivée à l’Institut Rafaël, à télécharger et créer un compte personnel et confidentiel sur l’application La Poste eSanté. Les patients bénéficient d’un programme de suivi à domicile assuré par l’intermédiaire de l’application, notamment par le biais d’une messagerie sécurisée. Les données de santé recueillies sont partagées avec les professionnels de santé de l’Institut Rafaël. Elles peuvent aussi l’être avec d’autres praticiens, au choix du patient. De leur côté, les professionnels de santé de l’Institut Rafaël disposent d’un portail pour collecter, centraliser et partager entre eux les données des patients, une condition pour les accompagner au mieux, alors qu’ils traversent une période sensible post cancer. Les informations stockées de façon totalement sécurisée par Docaposte permettront, avec l’accord du patient, d’alimenter des programmes de recherche afin d’évaluer les bénéfices médicaux de cette médecine intégrative et d’obtenir des avancées significatives dans les domaines de la prévention et du suivi du cancer. Le docteur Alain Tolédano, cofondateur de l'Institut Rafaël, explique le rôle de La Poste eSanté dans son projet de médecine intégrative. « En délégant les tâches répétitives au numérique, le médecin peut passer plus de temps avec ses patients. C'est une condition d'efficacité thérapeutique. » Alain Tolédano, Oncologue radiothérapeute, cofondateur de l'Institut Rafaël

Le retour à domicile et le traitement

Docaposte et le laboratoire pharmaceutique Arrow, pionnier dans les services de santé digitaux, ont signé le 20 octobre dernier un partenariat qui vise à renforcer le rôle du pharmacien dans la coordination du parcours de soin du patient en lui donnant accès à une plateforme de e-santé pluri-professionnelle (centres hospitaliers, cliniques, laboratoires de biologie, médecins généralistes ou spécialistes, etc.).

En pratique, le patient qui dispose de l’application La Poste eSanté accepte que son pharmacien accède à certaines de ses données de santé. Le pharmacien dispose ainsi d’informations qui lui permettent de mieux conseiller son client, voire d’ajuster la prescription médicale : âge, poids, risques vasculaires, autres traitements en cours (interaction médicamenteuse), contre-indication avérée, etc.