e-santé

#Les 3 Sphères, un franc succès pour le premier symposium dédié à la e-santé organisé par Docaposte

Docaposte-Les3Spheres-2
06 December 2019

C’est un sujet universel et fédérateur qui a réuni des figures du monde de la santé, de la tech, de l’économie et des patients ce 25 novembre dernier : « la e-santé rend-elle plus heureux ? », la question était posée et a suscité des débats passionnants.

Cet évènement était inédit et se voulait disruptif de par sa thématique. Challenge relevé pour Docaposte qui organisait  son premier symposium de la e-santé avec pour objectif de repousser les limites dans la santé grâce au digital.

Au-delà de l’approche scientifique, c’est aussi sous l'angle social et économique qu’il s’agissait d’apporter un éclairage concret sur des tendances de fonds dans le numérique en santé, avec un focus sur les besoins des patients et des professionnels de santé, et sur ce qui est du domaine du possible à partir de maintenant pour agir sur la transformation du système de santé.

Un programme riche avec plus d’une vingtaine d’intervenants

img-programme-Les3Sphères

Parler de bonheur dans la santé, cela revient à parler du bonheur des patients, des professionnels de santé, et des acteurs médico- sociaux. En réconciliant ces trois sphères, le numérique  amène des services concrets, transforme et facilite ainsi la vie de chacun  au quotidien. Par exemple, la prise en charge des patients, même à distance, au domicile, est une tendance qui s’accélère.

Docaposte a présenté sa stratégie, les 3 Sphères, qui vise à réconcilier ces trois univers, grâce au numérique au service de la santé : un numérique de confiance. Car sans confiance, pas d’usage, sur des données aussi sensibles. Cette nouvelle étape de la stratégie e-santé de Docaposte vise à déployer des briques de confiance numériques (identité numérique, consentement, coffre-fort numérique, etc.) et une plateforme Saas e-santé de dernière génération. Son objectif est de concevoir, développer et déployer des services à forte valeur auprès au service des acteurs du système de santé. Cette stratégie est renforcée dans le domaine institutionnel par l’acquisition de iCanopée, acteur majeur de l’alimentation du DMP, du DP en France et des messageries sécurisées santé. Elle est également renforcée par une prise de participation dans Tactio, entreprise canadienne leader en e-santé, pour développer des programmes de suivi médical, sur mesure ou sur étagère, au service des patients, des professionnels de santé et des acteurs médicaux sociaux.

Partage de cas concret avec Territoires de Santé de Demain (TSD) :

On dit que la e-santé en France, c’est compliqué et qu’il existe un plafond de verre. Pourtant, il semble se fissurer puisque la prise de rendez-vous par Internet et les téléconsultations médicales se développent. Ces dernières sont aujourd’hui remboursées par l’Assurance Maladie, et les services de télé suivi médical sont de plus en plus courants.

Mais comment briser plus largement ce plafond de verre de la e-santé en France et comment avoir des services de e- santé déployés à très large échelle, sur l’ensemble du territoire et des citoyens ?

Ces réponses ont été apportées à travers l’exposition d’un cas concret, le projet Territoire de Santé de Demain, qui  fait partie des lauréats des Plans d’investissement d’avenir annoncé par le Premier Ministre Edouard Philippe le 13 septembre avec un projet qui s’appelle TSD: Territoires de Santé de Demain, l’un des 2 seuls projets de e-santé parmi 24 projets lauréats.

Gaston Steiner, Directeur délégué e-santé à I’HU de Strasbourg et Président de PRIeSM (Plateforme Régionale d’Innovation e-santé Mutualisée) et Olivier Vallet, Président Directeur Général de Docaposte, sont venus présenter le programme TSD, en partenariat notamment avec l’Eurométropole de Strasbourg, qui est opéré autour de la plateforme PRIeSM et qui permettra de déployer ces services.

Ce projet vise à améliorer la qualité des soins pour tous avec des données issues des médecins de campagne, de ville, des hôpitaux, des EHPAD mais aussi des citoyens, via les objets connectés de santé. Ces parcours innovants nécessitent le recueil, le stockage, le développement de solutions digitales de pointe et le partage d’informations dans une plateforme numérique sécurisée.

De belles perspectives à venir pour Docaposte pour un programme d’avenir au service de tous.

Le rôle de Docaposte et de La Poste sur ce projet est également d’amener une dimension « globale » : agir localement, penser globalement. Aussi, l’une des ambitions du projet est d’être répliqué vers d’autres territoires, et de permettre à des innovations de services, des « pépites » dans la prévention et la santé, de trouver des débouchés nationaux, en lien avec les grands dossiers médicaux nationaux comme le DMP.

Une autre ambition à ce projet est de déployer massivement des services sur les territoires, mêmes isolés. C’est là où La Poste joue un rôle essentiel avec son réseau de facteurs et son réseau de distribution en amenant du lien de proximité. Par exemple,  en proposant des services pour accompagner le retour au domicile d’un patient : avec du portage de médicaments et de repas par les facteurs, des visites de séniors, ou de la capacité logistiques pour amener des IOT (tensiomètre connecté, etc.) pour du suivi dans le cadre de parcours de soins.

Voxima, l’enceinte connectée en démo live :

C’était la démonstration live attendue d’une innovation e-santé qui contribue au bonheur. Souvent, le désert médical croise le désert numérique.

Le Groupe La Poste et sa filiale Docaposte ont développé un concept innovant : Voxima, une enceinte connectée intégrant de l’IA couplée à la télévision et à la plateforme numérique e-santé de Docaposte, en réponse aux besoins d’un sénior « non connecté ».

Le concept est simple : proposer une radio embarquant un agent conversationnel qui permette à toute personne âgée en capacité de parler, d’activer un service au travers de la plateforme de Docaposte. Le sénior peut également utiliser la télécommande de sa télévision. Il peut gérer des activités ludiques (musique, radio, TV, informations territoriales, etc.), mais aussi utiliser cette solution pour interagir avec un service de télémédecine par exemple et être mis en relation avec son médecin ou un plateau de téléassistance.

Ce concept innovant qui a été présenté au salon En Mode Senior à Angers ainsi qu’à certaines communes dans l’est de la France, a donc fait l’objet d’une démonstration devant des visiteurs séduits !

Le Directeur de l’EHPAD La Roseraie à Geste (49), Monsieur C.Gillard, est venu apporter son témoignage sur l’usage de ce type d’enceinte « qui augmente le niveau de bonheur des séniors » en le reconnectant à leurs proches et à internet.

Il s’agit d’un projet d’innovation, développé avec une start-up, qui doit être mis en place à la fin du premier semestre 2020, en test.

Le lancement du Comité Scientifique « Les 3 Sphères »

En annonçant la création du Comité Scientifique « Les 3 Sphères », véritable think tank qui a pour vocation d’être une instance de réflexion en matière de e-santé, Docaposte a confirmé son ambition de prendre part dans les évolutions numériques de santé et de faire avancer le médical et la science via une réflexion universelle, éthique et déontologique. Le Comité Scientifique se positionne comme partenaire de santé publique en plaçant au cœur de sa réflexion les patients, les acteurs de santé et les acteurs industriels.

Il s’engage à prendre position sur les sujets de réflexion qu’il traitera et à diffuser ses orientations et recommandations. Le fruit des échanges sera mis au service des parties prenantes de la e-santé, à l’échelle nationale et internationale.

Les membres du Comité Scientifique « Les 3 Sphères », tous des personnalités de renom du milieu de la santé, ont été sélectionnés pour leur capacité à repenser le système de santé grâce au digital, à penser patient et à influer sur la transformation du système de santé par un niveau exceptionnel de reconnaissance par leurs pairs.

 

Parmi eux :

 

Dr Fabrice DENIS Oncologue à la Clinique Victor Hugo au Mans, Chercheur au CNRS et ancien chercheur à l’INSERM en Biologie
Dr Gérard FRIEDLANDER Médecin-chercheur, néphrologue, physiologiste, Doyen de la faculté de médecine de l’Université Paris Descartes
Dr Benoit GALLIX Professeur de radiologie à l’IHU de Strasbourg et à l’Université de Mac Gil, Montréal
Anne LALOU-SCHNEIDER Fondatrice et directrice de la Web School Factory, Présidente de l’Innovation Factory, Membre du Conseil National du Numérique
CHAHRA LOUAFI Directrice du Fonds Patient Autonome de Bpifrance
Pr Jean-Pierre MICHEL Professeur émérite de la Faculté de Médecine de Genève, membre de l’Académie de Médecine
Dr Ludovic MOY Gynécologue - obstétricien à Rennes, trophée de Télémédecine
Dr Alain TOLEDANO Oncologue, Président du conseil médical de l’institut d’oncologie des Hauts-de-Seine et Président de l’Institut Rafael
Régis SENEGOU Directeur de marché e-santé Docaposte
David DE AMORIM Directeur Adjoint e-santé en charge de l’innovation et de la co-construction de Docaposte

 

« Avec la création du think tank « Les 3 Sphères », Docaposte ouvre le dialogue entre des experts du digital et l’ensemble des parties prenantes de la santé. Ces échanges permettront de positionner Docaposte comme acteur d’une e-santé en confiance et d’avancer plus rapidement dans le déploiement à l’échelle nationale des solutions digitales au service des patients. » précise David De Amorim, Directeur adjoint e-santé en charge de l’innovation et des partenariats.

DECOUVRIR LES 3 SPHERES EN IMAGE

Docaposte-Les3Spheres-2 Docaposte-Les3Spheres-4 Docaposte-Les3Spheres-5
Docaposte-Les3Spheres-7 Docaposte-Les3Spheres-6 Docaposte-Les3Spheres-9

Évaluez l'article :
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Aucune évaluation)
Partagez l'article :

Mots clés :

0 Commentaires

Commenter

e-santé

#Les 3 Sphères, un franc succès pour le premier symposium dédié à la e-santé organisé par Docaposte

Docaposte-Les3Spheres-2
Par  06 December 2019

C’est un sujet universel et fédérateur qui a réuni des figures du monde de la santé, de la tech, de l’économie et des patients ce 25 novembre dernier : « la e-santé rend-elle plus heureux ? », la question était posée et a suscité des débats passionnants. Cet évènement était inédit et se voulait disruptif de par sa thématique. Challenge relevé pour Docaposte qui organisait  son premier symposium de la e-santé avec pour objectif de repousser les limites dans la santé grâce au digital. Au-delà de l’approche scientifique, c’est aussi sous l'angle social et économique qu’il s’agissait d’apporter un éclairage concret sur des tendances de fonds dans le numérique en santé, avec un focus sur les besoins des patients et des professionnels de santé, et sur ce qui est du domaine du possible à partir de maintenant pour agir sur la transformation du système de santé.

Un programme riche avec plus d’une vingtaine d’intervenants

img-programme-Les3Sphères Parler de bonheur dans la santé, cela revient à parler du bonheur des patients, des professionnels de santé, et des acteurs médico- sociaux. En réconciliant ces trois sphères, le numérique  amène des services concrets, transforme et facilite ainsi la vie de chacun  au quotidien. Par exemple, la prise en charge des patients, même à distance, au domicile, est une tendance qui s’accélère. Docaposte a présenté sa stratégie, les 3 Sphères, qui vise à réconcilier ces trois univers, grâce au numérique au service de la santé : un numérique de confiance. Car sans confiance, pas d’usage, sur des données aussi sensibles. Cette nouvelle étape de la stratégie e-santé de Docaposte vise à déployer des briques de confiance numériques (identité numérique, consentement, coffre-fort numérique, etc.) et une plateforme Saas e-santé de dernière génération. Son objectif est de concevoir, développer et déployer des services à forte valeur auprès au service des acteurs du système de santé. Cette stratégie est renforcée dans le domaine institutionnel par l’acquisition de iCanopée, acteur majeur de l’alimentation du DMP, du DP en France et des messageries sécurisées santé. Elle est également renforcée par une prise de participation dans Tactio, entreprise canadienne leader en e-santé, pour développer des programmes de suivi médical, sur mesure ou sur étagère, au service des patients, des professionnels de santé et des acteurs médicaux sociaux.

Partage de cas concret avec Territoires de Santé de Demain (TSD) :

On dit que la e-santé en France, c’est compliqué et qu’il existe un plafond de verre. Pourtant, il semble se fissurer puisque la prise de rendez-vous par Internet et les téléconsultations médicales se développent. Ces dernières sont aujourd’hui remboursées par l’Assurance Maladie, et les services de télé suivi médical sont de plus en plus courants. Mais comment briser plus largement ce plafond de verre de la e-santé en France et comment avoir des services de e- santé déployés à très large échelle, sur l’ensemble du territoire et des citoyens ? Ces réponses ont été apportées à travers l’exposition d’un cas concret, le projet Territoire de Santé de Demain, qui  fait partie des lauréats des Plans d’investissement d’avenir annoncé par le Premier Ministre Edouard Philippe le 13 septembre avec un projet qui s’appelle TSD: Territoires de Santé de Demain, l’un des 2 seuls projets de e-santé parmi 24 projets lauréats. Gaston Steiner, Directeur délégué e-santé à I’HU de Strasbourg et Président de PRIeSM (Plateforme Régionale d’Innovation e-santé Mutualisée) et Olivier Vallet, Président Directeur Général de Docaposte, sont venus présenter le programme TSD, en partenariat notamment avec l’Eurométropole de Strasbourg, qui est opéré autour de la plateforme PRIeSM et qui permettra de déployer ces services. Ce projet vise à améliorer la qualité des soins pour tous avec des données issues des médecins de campagne, de ville, des hôpitaux, des EHPAD mais aussi des citoyens, via les objets connectés de santé. Ces parcours innovants nécessitent le recueil, le stockage, le développement de solutions digitales de pointe et le partage d’informations dans une plateforme numérique sécurisée. De belles perspectives à venir pour Docaposte pour un programme d’avenir au service de tous. Le rôle de Docaposte et de La Poste sur ce projet est également d’amener une dimension « globale » : agir localement, penser globalement. Aussi, l’une des ambitions du projet est d’être répliqué vers d’autres territoires, et de permettre à des innovations de services, des « pépites » dans la prévention et la santé, de trouver des débouchés nationaux, en lien avec les grands dossiers médicaux nationaux comme le DMP. Une autre ambition à ce projet est de déployer massivement des services sur les territoires, mêmes isolés. C’est là où La Poste joue un rôle essentiel avec son réseau de facteurs et son réseau de distribution en amenant du lien de proximité. Par exemple,  en proposant des services pour accompagner le retour au domicile d’un patient : avec du portage de médicaments et de repas par les facteurs, des visites de séniors, ou de la capacité logistiques pour amener des IOT (tensiomètre connecté, etc.) pour du suivi dans le cadre de parcours de soins.

Voxima, l’enceinte connectée en démo live :

C’était la démonstration live attendue d’une innovation e-santé qui contribue au bonheur. Souvent, le désert médical croise le désert numérique. Le Groupe La Poste et sa filiale Docaposte ont développé un concept innovant : Voxima, une enceinte connectée intégrant de l’IA couplée à la télévision et à la plateforme numérique e-santé de Docaposte, en réponse aux besoins d’un sénior « non connecté ». Le concept est simple : proposer une radio embarquant un agent conversationnel qui permette à toute personne âgée en capacité de parler, d’activer un service au travers de la plateforme de Docaposte. Le sénior peut également utiliser la télécommande de sa télévision. Il peut gérer des activités ludiques (musique, radio, TV, informations territoriales, etc.), mais aussi utiliser cette solution pour interagir avec un service de télémédecine par exemple et être mis en relation avec son médecin ou un plateau de téléassistance. Ce concept innovant qui a été présenté au salon En Mode Senior à Angers ainsi qu’à certaines communes dans l’est de la France, a donc fait l’objet d’une démonstration devant des visiteurs séduits ! Le Directeur de l’EHPAD La Roseraie à Geste (49), Monsieur C.Gillard, est venu apporter son témoignage sur l’usage de ce type d’enceinte « qui augmente le niveau de bonheur des séniors » en le reconnectant à leurs proches et à internet. Il s’agit d’un projet d’innovation, développé avec une start-up, qui doit être mis en place à la fin du premier semestre 2020, en test.

Le lancement du Comité Scientifique « Les 3 Sphères »

En annonçant la création du Comité Scientifique « Les 3 Sphères », véritable think tank qui a pour vocation d’être une instance de réflexion en matière de e-santé, Docaposte a confirmé son ambition de prendre part dans les évolutions numériques de santé et de faire avancer le médical et la science via une réflexion universelle, éthique et déontologique. Le Comité Scientifique se positionne comme partenaire de santé publique en plaçant au cœur de sa réflexion les patients, les acteurs de santé et les acteurs industriels. Il s’engage à prendre position sur les sujets de réflexion qu’il traitera et à diffuser ses orientations et recommandations. Le fruit des échanges sera mis au service des parties prenantes de la e-santé, à l’échelle nationale et internationale. Les membres du Comité Scientifique « Les 3 Sphères », tous des personnalités de renom du milieu de la santé, ont été sélectionnés pour leur capacité à repenser le système de santé grâce au digital, à penser patient et à influer sur la transformation du système de santé par un niveau exceptionnel de reconnaissance par leurs pairs.  

Parmi eux :

 
Dr Fabrice DENIS Oncologue à la Clinique Victor Hugo au Mans, Chercheur au CNRS et ancien chercheur à l’INSERM en Biologie
Dr Gérard FRIEDLANDER Médecin-chercheur, néphrologue, physiologiste, Doyen de la faculté de médecine de l’Université Paris Descartes
Dr Benoit GALLIX Professeur de radiologie à l’IHU de Strasbourg et à l’Université de Mac Gil, Montréal
Anne LALOU-SCHNEIDER Fondatrice et directrice de la Web School Factory, Présidente de l’Innovation Factory, Membre du Conseil National du Numérique
CHAHRA LOUAFI Directrice du Fonds Patient Autonome de Bpifrance
Pr Jean-Pierre MICHEL Professeur émérite de la Faculté de Médecine de Genève, membre de l’Académie de Médecine
Dr Ludovic MOY Gynécologue - obstétricien à Rennes, trophée de Télémédecine
Dr Alain TOLEDANO Oncologue, Président du conseil médical de l’institut d’oncologie des Hauts-de-Seine et Président de l’Institut Rafael
Régis SENEGOU Directeur de marché e-santé Docaposte
David DE AMORIM Directeur Adjoint e-santé en charge de l’innovation et de la co-construction de Docaposte
  « Avec la création du think tank « Les 3 Sphères », Docaposte ouvre le dialogue entre des experts du digital et l’ensemble des parties prenantes de la santé. Ces échanges permettront de positionner Docaposte comme acteur d’une e-santé en confiance et d’avancer plus rapidement dans le déploiement à l’échelle nationale des solutions digitales au service des patients. » précise David De Amorim, Directeur adjoint e-santé en charge de l’innovation et des partenariats.

DECOUVRIR LES 3 SPHERES EN IMAGE

Docaposte-Les3Spheres-2 Docaposte-Les3Spheres-4 Docaposte-Les3Spheres-5
Docaposte-Les3Spheres-7 Docaposte-Les3Spheres-6 Docaposte-Les3Spheres-9