Illustration

#LeBlog

Données numériques personnelles : comment les sécuriser ?

Données numériques personnelles : comment les sécuriser ?

Actualité

Le 22.07.2021

5 min

Avec la digitalisation du parcours client, la bonne utilisation des données numériques est un enjeu crucial. C’est d’autant plus vrai pour les secteurs réglementés : banques, assurances, mutuelles… Alors, comment bien gérer la sécurité des données sensibles de vos clients tout en simplifiant les interactions ? Nous vous donnons quelques clés.

L’importance de gérer les données numériques de vos clients

Données numériques : de quoi parle-t-on ?

Selon la CNIL, une donnée personnelle désigne « toute information se rapportant à une personne physique identifiée ou identifiable ». En tant qu’entreprise de services, vous pouvez disposer de certaines informations personnelles concernant vos clients, à commencer par :

  • leur nom,
  • leur prénom,
  • leur identifiant.

Pour certaines professions réglementées (cabinets d’avocats, banques, assurances…), ces informations sont souvent plus nombreuses, mais aussi plus précises, avec par exemple :

  • la date et le lieu de naissance,
  • l’adresse personnelle,
  • le numéro de téléphone,
  • le numéro de sécurité sociale, etc.

On parle alors de données numériques sensibles pour désigner ces données personnelles qui relèvent de la vie privée, comme les informations de santé, opinions personnelles, données biométriques...

Vous possédez des données personnelles concernant les utilisateurs de vos services ? Vous devez dès lors,

pour des raisons éthiques, en assurer la sécurité et la protection.

Les enjeux de la gestion des données personnelles

La gestion des données personnelles ne date pas d’hier, mais l'ampleur grandissante du numérique entraîne plus de complexité et un renforcement du cadre réglementaire.

De plus en plus de données personnelles sont collectées en ligne par les entreprises, notamment avec la transmission de documents d’identité à l’entrée en relation avec un client et, dans certains cas, l’usage de systèmes biométriques comme la reconnaissance faciale.

Cette tendance implique de nouveaux challenges technologiques et organisationnels : comment s’assurer de l’identité d’une personne à distance ? Comment repérer les fraudes documentaires sur la base de simples photos ou vidéos ? Comment protéger les données numériques des hackers ? Comment s’assurer que ces données pourront être supprimées à la demande du client ?

Les réglementations et la gestion des données numériques sensibles

Trouver des réponses aux questions relatives aux données sensibles n’est pas une option : les réglementations s’adaptent à ces nouveaux usages et se montrent contraignantes pour les entreprises. Le règlement général sur la protection des données (RGPD) a changé la donne pour toutes les organisations présentes sur le territoire de l’Union européenne, avec des réglementations spécifiques dans certains secteurs.

Par exemple, pour les services financiers, la procédure de KYC – ou « Know Your Customer », qui permet à une banque d’identifier et d’authentifier un nouveau client, est soumise à des obligations strictes, contrôlées par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en France.

Données numériques : comment sécuriser et simplifier le parcours en ligne ?

La sécurisation des données, une exigence forte

D’après une étude de l’Université de Virginia Tech et Dashlane (2018), un Français possède en moyenne 150 comptes d’utilisateur. Difficile de se rappeler d’autant d’identifiants et mots de passe ! Or, si l’utilisation d’un même mot de passe peut sembler plus pratique, elle est fortement déconseillée : c’est le meilleur moyen d’augmenter les risques de fraude identitaire.

Alors qu’un tiers des Français est victime d’usurpation d’identité chaque année, selon une étude Toluna QuickSurveys pour Affinion International (2018), il est essentiel de sécuriser et de simplifier le parcours digital de vos clients. D’autant plus qu’une entrée en relation simplifiée peut vous permettre d’avoir un meilleur taux de transformation commerciale !

Une identité numérique sécurisée, clé d’un parcours client optimal

Dans un tel contexte, une identité numérique au niveau de sécurité substantiel au sens du règlement eIDAS revêt plusieurs avantages, pour vous et pour vos clients.

  • Une entrée en relation simplifiée : le client n’a plus besoin de scanner sa pièce d’identité.
  • Des données numériques certifiées : l’identité et les données de contact sont vérifiées par un partenaire de confiance, dans le respect des réglementations les plus strictes.
  • Une double authentification : à chaque connexion, un mot de passe est nécessaire, accompagné d’une confirmation via un message envoyé sur une application dédiée. Le risque d’usurpation d’identité est ainsi réduit au maximum.

Outil précieux pour pallier les problèmes de gestion des données personnelles, L'Identité Numérique La Poste est la première identité numérique à remplir tous ces critères. Elle est attestée conforme, en France, au niveau de garantie substantiel du règlement eIDAS par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI).

La gestion des données personnelles est donc un véritable défi pour les entreprises, qui doivent pouvoir sécuriser et simplifier le parcours digital de leurs clients. Pour cela, les phases d’identification et d’authentification sont incontournables : une solution comme L’Identité Numérique La Poste permet de les mettre en place !

Vous souhaitez en savoir plus sur l’identification et l’authentification ?

Dans l’actualité

Actualités, événements, communiqués de Presse, Webinar, réseaux sociaux... retrouvez toutes les infos Docaposte.

Visiter #Leblog

Visiter #Leblog